L'aikido en quelques mots

Le fondateur de l'AIKIDO, Morihei UESHIBA (14 Décembre 1883 - 26 Avril 1969), fut inspiré par les meilleurs maîtres d'arts martiaux du Japon de l'époque (écoles de JUJITSU, d'escrime traditionnelle).


A côté de ce retour aux sources de l'esprit traditionnel du samouraï, il réussit à ouvrir sa pratique à des notions plus modernes (recherche de la paix, fraternité, harmonie) et développa à partir de 1948 l'enseignement d'une discipline neuve et originale, qui commença dès 1950 à rayonner dans le monde entier, notamment en France art martial adapté au monde moderne.

                            AI               KI                   DO

                         HARMONIE      ENERGIE        VOIE

Aïkido signifie de façon simple « la voie de l’harmonisation de l’énergie ». Elle englobe le travail à mains nues associé à la pratique du sabre en bois (BOKEN) et du bâton moyen (JO), qui sont étroitement liés à l’apprentissage de la respiration ventrale. Le but de l’Aïkido, considéré comme art de défense, est de détruire l’agressivité de l’attaquant sans blesser ou tuer ce dernier. Chacun peut se conformer à ses possibilités physiques, le but étant précisément de mieux les connaîtres. Une telle pratique est donc accessible à tous, homme ou femme, de l’âge tendre à l’âge mur.







Créer un site
Créer un site